Que finance le crédit à la consommation ?

Il est d’abord important de définir que le crédit à la consommation est un contrat d’emprunt selon lequel un établissement financier va accorder une somme d’argent à un emprunteur dont le remboursement se fait par répartition dans le temps. En fait, ce type de crédit peut financer un projet nécessitant un montant allant jusqu’à 75 000 euros.

Il existe deux sortes de crédits à la consommation notamment le crédit affecté et le crédit non affecté où le débiteur a le choix entre le prêt personnel et le crédit renouvelable autrement connu sous le nom de crédit revolving.

Ce qu’il faut savoir sur le crédit à la consommation

À vrai dire, le crédit à la consommation peut être utilisé pour différentes raisons en fonction des besoins du client. Pour le crédit affecté, l’emprunteur ne peut l’employer que pour avoir un bien précis et seulement lui, c’est-à-dire que ce bien en question doit être au préalable décrit dans le contrat.

Il peut concerner un achat d’une chose palpable ou tangible comme une voiture, une moto ou des meubles ou encore pour s’offrir un voyage… Par ailleurs, si le débiteur veut effectuer des travaux, la banque ou l’organisme de crédit peut lui octroyer un crédit personnel ou un crédit revolving, seulement il faut qu’il soit en mesure de fournir un devis de professionnel enregistré au Registre de commerce ou par un artisan.

Concernant l’avance de trésorerie, le crédit à la consommation permet également de le faire, mais le client dispose de deux choix notamment le prêt personnel qui n’a pas besoin d’un justificatif d’achat ou d’utilisation ainsi que le crédit renouvelable qui consiste à renouveler le contrat à chaque paiement du prêt.

Les éléments essentiels pour obtenir un crédit à la consommation

Pour obtenir le crédit à la consommation, il est essentiel de soumettre certains documents importants à la demande afin que le créancier puisse vérifier la capacité de remboursement du demandeur.

Ainsi, ceux-là peuvent s’agir des trois dernières fiches de paie, les derniers relevés de compte et la copie du contrat de travail pour savoir si son emploi est stable. Si le projet est plus ou moins considérable, on pourra encore demander d’autres documents supplémentaires.