L’avantage de souscrire à une deuxième mutuelle

Vous désirez que vos soins soient mieux remboursés ? Souscrire à une deuxième mutuelle pourrait être la meilleure solution afin d’obtenir l’intégralité ou presque des remboursements de vos frais de santé.

Avantages et inconvénients d’une deuxième mutuelle

Souscrire à deux mutuelles est légal. Ce qui ne l’est pas, c’est de demander aux deux mutuelles les remboursements des mêmes soins. En prenant une deuxième mutuelle, vous voulez sûrement obtenir le remboursement de prestations qui ne sont pas couvertes par la première mutuelle. Cela pourrait être intéressant si le coût des deux mutuelles ne sont pas supérieurs aux remboursements.

Les remboursements sont effectués à base du plafond de vos frais réels. Vous obtenez d’abord un premier remboursement par la Sécurité sociale et le reste de vos frais de santé est couvert par votre première mutuelle. Si les frais n’ont pas été entièrement remboursé par la première mutuelle, vous pouvez faire jouer la deuxième mutuelle.

Si vous avez obtenu le remboursement de la totalité de vos frais de santé, vous ne pouvez plus faire une autre demande à cette dernière.

Une autre solution, la surcomplémentaire santé

Si vous trouvez que votre mutuelle ne couvre vraiment pas assez vos frais de santé, la surcomplémentaire santé appelée également sur-mutuelle ou mutuelle de troisième niveau peut probablement être une meilleure solution que la deuxième mutuelle. En fonction du choix des garanties, elle complète les premiers remboursements effectués par votre mutuelle. Sa souscription peut se faire en complément de votre mutuelle d’origine, soit avec cette dernière, soit à part.

Deux options sont proposées : une sur-mutuelle remboursant des extensions de garanties particulières selon vos choix et surcomplémentaire qui couvre entièrement les prestations sans compter la première mutuelle.
Pour obtenir une sur-mutuelle, il faut avoir souscrit à une première mutuelle. Vérifiez auprès de votre assureur s’il n’y a pas un délai de carence.

Si vous n’êtes pas satisfait de votre mutuelle santé, il vaut mieux la changer pour un contrat qui vous convient. Au cas où vous ne trouvez pas la couverture parfaite, souscrivez à une sur-mutuelle qui est une alternative intéressante à une deuxième mutuelle.
La souscription à une mutuelle reste bénéfique car les frais de santé peuvent parfois être exorbitants. Cela comblera les grosses dépenses souvent imprévisibles qui peuvent survenir.

Soins dentaires bien remboursés par sa mutuelle, comment faire ?

Les soins dentaires, aussi diversifiés qu’ils soient, sont toujours bien onéreux. Il faut savoir que la moindre carie coûte cher, sans parler des prothèses ou appareils dentaires. Pour cela, la sécurité sociale prend une partie en charge et les montants qui dépassent le plafond de la CPAM sont remboursés par votre mutuelle. Alors comment faire pour être bien remboursé ?

Les différentes mutuelles

Il arrive que vous soyez obligés de conserver la mutuelle que votre employeur vous impose. Cela n’est pas forcément avantageux, selon le nombre de salariés qu’il y a dans votre entreprise. Pourquoi ? Parce que les mutuelles appliquent un forfait et suivant les personnes, les soins diffèrent.

Les dents ne sont pas les mieux remboursées par cette mutuelle, tout comme les consultations chez le spécialiste. De ce fait, vous ne serez pas bien pris en charge. D’autres mutuelles, elles, remboursent très bien les soins courants, comme le médecin, l’hospitalisation, la pharmacie, alors que les soins dentaires sont relativement négligés. Alors comment faire pour que vos dents soient soignées correctement, sans pour autant débourser des sommes astronomiques ?

Faire le bon choix

Que ce soit pour vous ou vos enfants, il faut choisir votre mutuelle avec un taux de remboursement important. Certes, vous allez payer votre forfait mensuel un peu plus cher, mais si vous êtes sujet à des caries, des dents qui se cassent facilement ou que vos enfants nécessitent un appareil dentaire, il est préférable d’avoir une mutuelle à prix plus élevé.

Lorsque vous faites votre choix, regardez bien le taux de remboursement. S’il apparaît à 200% ou 300% pour les soins dentaires, prothèses et appareils, alors vous pouvez opter pour celle-ci. En fonction de ce que vous dit votre dentiste, vous pouvez aussi demander un devis pour les grosses interventions, telles que la pose d’implant ou de couronne. Votre praticien établit un devis que vous envoyez à votre mutuelle.

Vous connaîtrez ainsi le montant de prise en charge. Enfin, pour que vos soins dentaires soient bien remboursés, vous avez la possibilité de faire une simulation par Internet ou contacter différentes mutuelles qui vous indiqueront précisément le prix à payer, une fois que vous les aurez informé de vos besoins.

Avoir une bonne mutuelle santé est important, pour votre bien-être et celui de votre famille. Des tarifs familiaux sont parfois proposés, avec des remboursements significatifs. Pourquoi s’en priver lorsque l’on voit à quel point les frais médicaux sont chers ?